Capillaire

Est-ce que ma greffe de cheveux se verra ou passera inaperçue ?

Page rédigée par Dr Romain Lavocat le 16 juin 2024

On a longtemps reproché à la greffe de cheveux de donner des résultats bien trop visibles avec une signature capillaire ne pouvant être cachée. Ceci était dû au fait que la technique originale de la FUT nous obligeait à disséquer, à l’aide d’une fine lame de bistouri, des morceaux de tissus de cuir chevelu contenant les greffons. Ainsi c’étaient des ilots de cheveux qui était transplantés et non des greffons uniques contenant 1 à 4 cheveux au maximum. Ces ilots tissulaires contenaient en moyenne 6 à 10 greffons voir plus d’où la réputation de résultats en « cheveux de poupée »
Et bien ce temps est révolu depuis l’avènement de la FUE mais toutes les techniques ne se valent pas comme le décrit cet article.

Le caractère naturel du résultat d’une greffe capillaire va dépendre de trois critères :

  • La méthode de prélèvement.
  • Le stade de la calvitie au-delà duquel il ne faut plus traiter.
  • La gestion de la ligne forntale et des golfes temporaux.

La méthode de prélèvement

La méthode FUE donnera des résultats naturels sans aucun doute sous réserve que le taux de prise des greffons soit bon ! En effet, transplanter 2000 greffons mal prélevés en FUE manuelle donnera surement un taux de prise mauvais avec une quantité de greffon ne remplissant plus assez la zone dégarnie. Ainsi, un patient aura l’impression de voir ses greffons au sein d’une zone de calvitie non suffisamment densifiée par la greffe.

Ainsi, la FUE robotisé, qui présente un taux de perte de 2 à 3% seulement, est bien supérieure lorsqu’il s’agit de garantir un résultat naturel.
De plus, l’assistance robotique sélectionne les greffons à prélever en zone donneuse et nous privilégions des greffons contenant 1 à 2 cheveux pour implanter en zone avant afin que le greffon soit comme un cheveu naturellement présent dans cette zone depuis toujours !

Le stade de la calvitie

Le stade de calvitie au-delà duquel il ne faut plus greffer est primordial dans la genèse d’un résultat naturel.
Un patient ayant perdu plus de 30 à 50% de densité aura un risque de remarquer ces greffons au sein de la zone implantée, celle-ci ayant trop subit la calvitie. Alors, oui, un greffon fin bien prélevé par une FUE robotisé ou manuelle fera naturel mais non si seul de gros greffons ont pu être transplantés, cas plus fréquent en FUE manuelle.

La gestion de la ligne frontale et des golfes temporaux

Enfin, les implantations en lisière avant du cuir chevelu ne doivent jamais se faire trop en avant ! Seule une implantation suivant la ligne naturelle existante du front et des tempes donnera un résultat non « remarquable ».
En d’autres termes, ne pas avancer la ligne frontale ou des golfes ou très peu, de l’ordre de 1 à 2 cm, est la condition sine qua none pour que personne ne sache que vos cheveux avant sont issus d’une greffe capillaire.

Conclusion

En conclusion, OUI la greffe de cheveux se font avec une chevelure naturelle mais attention à la méthode de prélèvement ( privilégier la FUE robotisée ), au stade de calvitie au-delà duquel il faut savoir dire non et à la gestion de la ligne fronto-temporale.

Ressources complémentaires concernant la greffe de cheveux

Découvrez ci-dessous les autres ressources de notre site susceptibles de vous intéresser concernant la perte de cheveux et les techniques de greffes capillaires.

Autres questions fréquentes :

Prendre rendez-vous pour une consultation

Le secrétariat du cabinet est à votre disposition pour toute demande d’information. N’hésitez pas à poser directement une question au Dr Lavocat en utilisant le formulaire de contact ci-dessous.