Alors oui de manière catégorique !

Pour débuter, un rappel du principe de transplantation capillaire : il s’agit de prélever un greffon, aussi appelé unité folliculaire, de l’arrière du crâne pour le transplanter vers la zone dégarnie. Ce greffon comporte en moyenne 3 cheveux et est prélevé par la technique de la FUT dites « bandelette » ou de la FUE, technique actuellement majoritairement utilisée. La FUE robotisée utilise une intelligence artificielle et un bras motorisé du laboratoire ARTAS® qui comporte de nombreux avantage sur la FUE manuelle qui est la méthode décrite il y a plus de 30 ans maintenant.

Voyons ensemble pourquoi la greffe de cheveux robotisée fonctionne réellement et de manière très précise.

La greffe robotisée présente un algorithme basé sur l’étude en temps réel de chaque greffon afin de déterminer la localisation de la racine ou bulbe qui est ainsi prélevé sans traumatisme. Sans bulbe, pas de repousse ! Il est donc évident que la greffe ARTAS fonctionne et même mieux que la greffe manuelle qui comporte cette incapacité à voir sous la peau du cuir chevelu. Les racines des bulbes sont donc très régulièrement coupées ou aux pires non prélevées. Ainsi pas de repousse et pas de résultat. On parle de taux de transsection qui est une donnée essentielle car c’est de la perte pure de cheveux qui ne repousseront jamais ni derrière ni devant.

Attention donc à bien comprendre que ce qui fait que la greffe de cheveux marchera est la qualité des greffons prélevés et implantés avant le nombre de greffons. Prélever 1000 greffons sans racines ne donnera rien donc ne vous faites pas abuser par une quantité énorme de greffons !

Autre raison pour laquelle la greffe de cheveux robotisée fonctionne mieux : l’algorithme détermine la densité en unités folliculaires par centimètre carré dans la zone donneuse. Ce calcul est impossible à l’œil nu. Il permet de régler la distance entre chaque prélèvement. Cette distance est essentielle pour deux raisons :

  • Régularité de la greffe qui fait qu’elle fonctionne mieux au niveau de la zone donneuse que la greffe manuelle. En effet, il ne faut pas que la densité à l’arrière soit diminuée de manière visible. Pour respecter cela : régularité et prélèvement modéré.
  • Prélèvement limité à 10% de la densité arrière, limite calculée grâce à la densité donnée par le robot et rapportée à la surface de la grille de prélèvement de 20 cm2.

Enfin, la pression du punch préleveur sur la peau exprimée en Newton est calculée par la robotique détectant toute hyper pression et limitant ainsi le traumatisme de pression sur l’unité folliculaire. Encore un détail primordial pour ne pas abimer le greffon lui donnant toutes les chances de repousser en zone receveuse.

Conclusion

La greffe robotisée présente de nombreux autres avantages qui seront abordés par ailleurs mais en conclusion, oui elle fonctionne et de manière exponentielle si l’équipe médicale la manie avec expertise. Toute greffe faite par une équipe expérimentée donnera une densité capillaire supplémentaire. La technique robotisée a prouvé depuis plusieurs années sa supériorité sur l’étape du prélèvement et le laboratoire travaille activement à améliorer l’assistance robotisée sur l’étape d’implantation.

Ressources complémentaires concernant la greffe de cheveux

Découvrez ci-dessous les autres ressources de notre site susceptibles de vous intéresser concernant la perte de cheveux et les techniques de greffes capillaires.

Autres questions fréquentes :

Prendre rendez-vous pour une consultation

Le secrétariat du cabinet est à votre disposition pour toute demande d’information. N’hésitez pas à poser directement une question au Dr Lavocat en utilisant le formulaire de contact ci-dessous.